Vers la fin des agents statutaires !!

 

Force est de constater que la volonté de certaines administrations, à ne plus nommer les agents des services publics, aura des conséquences sur le statut.

Aujourd’hui, la réponse du monde politique est de créer une task force qui aura comme objectif de modifier (supprimer le statut) et le remplacer par un statut spécifique.

Sous cette proposition, le premier constat est :

  • La fin du régime statutaire vers lequel nous revendiquions la régularisation des agents contractuels;
  • Favoriser la création d’un deuxième pilier de pension financé par les employeurs qui à terme soulage les finances fédérales.

Attention, si cette nouvelle apparaît comme une régularisation d’une certaine injustice, force est de constater que la proposition tendra vers un statut moins attractif et lorsque nous devrons négocier des avancées pour les travailleurs, les employeurs nous diront que le financement d’un deuxième pilier ne leur donne plus les moyens financiers pour répondre aux attentes des travailleurs.

Pour rappel, le gouvernement wallon avait promis :  pas de nouvelles taxes ! (voici pourtant les premières économies sur le dos des travailleurs des services publics).

 

le soir